Retrouver le plaisir de manger sans culpabiliser

Pour vous donner un petit aperçu des conseils que je peux donner en consultation, je vous livre ici quelques propositions simples pour renouer avec les sensations alimentaires et se libérer des schémas qui nous conditionnent :

  • Tout d’abord, attendre de ressentir la vraie faim avant de manger.
  • Renoncer aux régimes et ne surtout pas commencer la journée en prévoyant de se restreindre.
  • Manger en paix, sans radio, ni télé ni ordinateur, ni journaux et… De temps en temps, seul. A l’écoute de nos sensations, on ne s’ennuiera pas !
  • Prendre le temps de regarder, de sentir, puis de déguster doucement le repas.
  • Ralentir au mieux le rythme, mastiquer, poser les couverts, boire une gorgée d’eau…
  • En cas d’envie de grignoter en-dehors du repas, s’obliger à s’asseoir et à le manger lentement en l’appréciant. Poser l’en-cas dès que le plaisir disparaît.
  • Noter sur une feuille ce que l’on a mangé et ce qu’on a éprouvé comme émotion à ce moment-là. Cela nous permet de prendre conscience de ce qu’on a cherché dans certains aliments : du réconfort, un apaisement, une addiction…
  • Être bienveillant avec soi et ne pas se reprocher nos excès. Attendre seulement d’avoir faim pour le repas suivant.
  • Se faire du bien autrement qu’en mangeant.